Transformation digitale et futur de l'excellence opérationnelle

Julie Colas 06 April, 2020

ors de l'évènement Minitab à Paris autour du thème Une meilleure prise de décisions grâce à l’analyse de données, Monsieur Greg Kinsey, Vice-Président Innovations industrielles d'Hitachi, s’est interrogé sur l’avenir et le rôle de l’excellence opérationnelle à l'heure de la transformation numérique :

Le Lean Six Sigma est-il devenu obsolète ? Les défis et les objectifs ont-ils changé ? Est-ce que la démarche DMAIC- Définir, Mesurer, Analyser, Innover et améliorer, Contrôler - est toujours propice à la résolution de problèmes et à l'approche prédictive ? Quel est le rôle des Black Belts dans la digitalisation ?

Greg Kinsey a apporté ses réponses aux professionnels de la qualité, de l'excellence opérationnelle, de l'innovation et de l'amélioration continue réunis lors du colloque Minitab du 27 juin 2019 à Paris autour du thème Une meilleure prise de décisions grâce à l'analyse de données.

Découvrez la réponse de Greg Kinsey en vidéo

Greg Kinsey : 24 ans d'expérience dans le déploiement de la méthode d'amélioration Six Sigma et des outils logiciels Minitab

Greg Kinsey a mis en oeuvre la méthodologie Six Sigma au sein de grands groupes mondiaux et dirige aujourd'hui le développement de solutions industrielles innovantes au niveau international pour les donneurs d'ordre du groupe international Hitachi. Greg Kinsey décrit sa relation avec Minitab au cours de sa carrière.

« J'ai rencontré Minitab pour la première fois en 1994. J'étais alors le directeur de l'excellence opérationnelle chez Allied Signal, devenu Honeywell, où nous avons déployé l'un des premiers programmes Lean Six Sigma au monde. Lorsque j’ai intégré Siemens, nous avons adopté Minitab comme solution logicielle pour l'analyse des données essentielle aux projets Six Sigma, puisque ces projets s'appuient sur la mesure de la performance des procédés, la recherche de causes racines pour expliquer d'éventuelles faiblesses et la caractérisation des facteurs les plus influents.

Je pense que le logiciel d'analyse de données Minitab fait désormais partie de la boîte à outils des équipes qui gèrent les processus, la production, le suivi de la performance, la conception de produits et services, la qualité. Lors de mes visites d'usines, je constate que les Black Belts que je rencontre l'utilisent. C'est un logiciel important pour la résolution de problèmes, pour la collecte et l'analyse de données, il est au cœur de toute démarche DMAIC préconisée par la méthode Lean Six Sigma » déclare Greg Kinsey.

Réponse n°1 : la transformation digitale et le déploiement de la méthode Lean Six Sigma sont étroitement liés

La transformation numérique permet d'accéder à des données jusqu'ici ignorées ou méconnues, elle apporte de nouvelles connaissances terrain aux équipes en charge d'appliquer les méthodes structurées de résolution de problèmes estime Greg Kinsey. Au-delà du "buzz" qui présente l’industrie 4.0 comme une révolution, les principes de base du suivi de la production et des processus à l'aide des données provenant des capteurs restent les mêmes que ceux de la méthodologie Six Sigma.

Selon Greg Kinsey, « que votre problème soit lié à la qualité, aux temps d'arrêt, aux goulots d'étranglement ou autre, vous devez commencer par définir clairement la difficulté rencontrée. Ensuite, analysez son origine profonde. C’est là que les Black Belts entrent en jeu, parce qu’ils connaissent les obstacles et les complications et savent identifier les causes probables. Ils ont également les compétences et la connaissance du procédé nécessaires pour découvrir et explorer de nouveaux facteurs ou de nouvelles variables potentiellement influents."

Réponse n°2 : l'industrie 4.0 est une extension logique de l'excellence opérationnelle

Greg Kinsey estime que l’industrie 4.0 ou « quatrième révolution industrielle » est un domaine naturel pour les professionnels du Lean Six Sigma, dans lequel ils peuvent jouer un rôle de premier plan. « Très clairement, c'est une extension logique des activités qu'ils mènent depuis des années. »

L’industrie 4.0 est tout simplement la prochaine vague d'excellence opérationnelle. Le vocabulaire changera peut-être au fil des ans, mais les principes fondamentaux sur lesquels repose la méthodologie structurée de résolution de problèmes seront les mêmes pour l'industrie du futur. » explique-t-il.

« La smart factory vous permet d'accélérer vos gains de productivité, la qualité et la flexibilité. Elle facilite l'élimination des goulots d'étranglement, l'amélioration des cycles de production et la prévention des temps d'arrêt imprévus » et conclut ainsi que l’industrie 4.0 s’appuie sur l’excellence opérationnelle.

Réponse n°3 : nouvelles sources de données, défis identiques

Les principes fondamentaux de l’amélioration continue et les défis restent les mêmes, quelles que soient vos données. Les technologies ne suffisent pas. Il est crucial de de savoir comment travailler avec les technologies pour analyser vos données et pour créer de la valeur.

Vous pouvez aider votre entreprise à accélérer sa transformation en tirant les leçons du passé, en capitalisant sur l'existant et en anticipant l'avenir.

Tous les secteurs d’activités doivent aujourd’hui évoluer en prenant en compte les aspects humains et organisationnels, les processus, le modèle opérationnel et les aspects technologiques de l’organisation. Tout n’est pas à révolutionner, les méthodes structurées de résolution de problèmes ont fait leur preuve et sont plus que jamais d’actualité.

Réponse n°4 : la transformation digitale sera un succès si elle est le fruit d'une collaboration entre data scientists et professionnels de l'amélioration continue

Pour Greg Kinsey, c'est maintenant l'opportunité pour les professionnels de la qualité, du Lean, du Six Sigma, de l’amélioration continue et les Black Belts d’exprimer leur avis et de mettre en pratique leurs connaissances et leur expertise pour traiter les nouvelles données issues de la transformation numérique.

Et d'interpeller son audience : « vous savez quels enjeux relever, quels problèmes résoudre et donc quelles données collecter, où placer les capteurs, comment analyser, interpréter la masse d’informations disponibles et ce qu’il faut recommander aux décideurs. C’est à vous de jouer ».

Il pense que les points communs sont nombreux entre les data-scientists et les Black Belts. Ils partagent les mêmes outils de travail et ont la même approche pour la compréhension des données, la définition des hypothèses et l’analyse des résultats.

Greg Kinsey ajoute que l’avenir de l’industrie dépend de l’étroite collaboration entre les experts de l’amélioration continue et les équipes en charge de la digitalisation des activités.

Consultez la présentation de Greg Kinsey.

Réponse n°5 : c'est le moment propice pour une meilleure prise de décision grâce à l’analyse de données

La plupart des entreprises doivent encore saisir ces opportunités dans le recoupement de la transformation numérique et de l’excellence opérationnelle. Greg, qui compte 24 années d'expérience en résolution de problèmes, en formation et en coaching, a été ravi de prendre la parole lors du Colloque Minitab Insights en juin 2019 à Paris. "Le moment est propice", a-t-il déclaré, orateur principal lors de cette journée et lors des événements Minitab Insights similaires à Zurich et à Dublin.

Les logiciels proposés par la société Minitab pour l’exécution, le suivi des projets d'amélioration, pour l’analyse des données, statistique et prédictive, sont une solution clé en mains pour ces équipes composées d'experts de l'amélioration continue, des processus, de la transformation digitale et de la data science.

Si cet article a éveillé votre curiosité, nous vous invitons à regarder la vidéo de la présentation de Greg Kinsey.