3 étapes pour éviter les ruptures de stock et optimiser vos niveaux d'approvisionnement

Joshua Zable | 04 April, 2022

Les Sujets: Minitab Statistical Software, Minitab Workspace, Minitab Connect, analyse prédictive

A l'instar de la plupart des problématiques, l'optimisation des stocks nécessite un processus réfléchi et quelques étapes à suivre. Bien entendu, le plus facile pour éviter les ruptures de stock est de toujours avoir un stock important de marchandises à disposition. Cependant, un manque d'optimisation des stocks a des répercussions. En cas de surproduction et de maintien de niveaux de stock trop élevés, les produits risquent de s'abîmer, voire de se décomposer. Des réserves en excès sont à l'origine de frais à l'instant T, mais elles entraînent également des coûts ultérieurement si vous vous retrouvez obligé de produire davantage de marchandises pour remplacer les produits restés trop longtemps en entrepôt.

Comme nous l'expliquons ci-dessous, vous pouvez faire le calcul de votre optimisation de plusieurs manières, mais voici les trois principales étapes au cœur de l'optimisation des stocks : réfléchissez aux facteurs qui influencent les stocks, collectez vos données et analysez vos données. Avant de nous intéresser de plus près à chacune de ces étapes, revenons à quelques principes élémentaires s'agissant des ruptures de stock.


QU'EST-CE QU'UNE RUPTURE DE STOCK ET QUELLE EN EST LA CAUSE ?

Pour le dire simplement, une rupture de stock signifie qu'un produit ne peut pas être fourni ou livré, car il n'est pas en stock. Une telle situation peut se produire si la demande pour un tel produit est plus haute qu'attendu ou si les niveaux de stocks sont trop bas pour répondre à la demande actuelle.

LES RUPTURES DE STOCK NUISENT-ELLES AUX AFFAIRES ?

En bref, oui. Nous sommes tous des clients et aucun d'entre nous n'est satisfait lorsqu'un produit ou un service que nous souhaitons obtenir n'est pas disponible. Les ruptures de stock nuisent non seulement à l'expérience en cours du client, mais elles ont aussi des répercussions à long terme sur votre marque et sur vos relations client.

Alors... comment réduire leur nombre ?

 

TROIS ÉTAPES À SUIVRE POUR EMPÊCHER UNE RUPTURE DE STOCK 

  • Étape 1 : réfléchissez aux facteurs qui jouent sur les ruptures de stock... et notamment aux niveaux de stock

Le principal facteur de prévention est le stock que vous avez à disposition : si vous n'avez pas assez de produits en réserve, vous serez confronté à des ruptures de stock. Cependant, il ne s'agit que d'un facteur parmi d'autres. Il vous faut également avoir conscience de tous les éléments qui ont une influence sur une chaîne d'approvisionnement en mouvement : marchandises en transit, prévisions des ventes, résultats commerciaux passés et même l'impact de vos propres fournisseurs.

Alors, comment maintenir des niveaux de stock suffisamment élevés pour répondre à la demande, tout en les limitant assez pour ne pas avoir de réserves en excès ? Vous devez réfléchir aux facteurs qui ont des répercussions sur vos niveaux de stock. Le recours à des outils de résolution de problèmes structurée, tels que des arbres CTQ (arbre de qualité critique) ou des diagrammes d'Ishikawa, peut vous permettre de réussir.

Vous trouverez ci-dessous un exemple d'outil de réflexion qui s'appuie sur un diagramme d'Ishikawa dans
Minitab Workspace.

Dans ce diagramme, nous analysons les facteurs ayant un impact potentiel sur les stocks.

  • Étape 2 : collectez vos données

Une fois que vous avez identifié les facteurs critiques qui influencent les ruptures de stock, il vous faut réunir des données les concernant. Vos données de stock sont probablement collectées sur de nombreux systèmes et auprès de nombreuses sources ; vous devez donc accepter que le processus d'obtention et de préparation de vos données puisse prendre du temps. Evaluez le volume de données à recueillir.

A titre d'exemple, revenir cinq années en arrière est probablement excessif, étant donné le nombre de changements qui se sont produits depuis. Il sera peut-être plus raisonnable de se contenter de quelques mois de données. C'est pourquoi vous devez faire preuve de bon sens afin d'obtenir un aperçu représentatif de vos processus. Vous pouvez faire appel à votre service informatique ou bien à un outil puissant d'unification des données tel que 
Minitab Connect
pour accéder à vos données, les intégrer et les préparer pour les analyser. 

Vous souhaitez en savoir plus sur Minitab Connect ?

Découvrir Minitab Connect

 

  • Étape 3 : analysez vos données grâce à l'analyse prédictive

Une fois vos données collectées, vous pouvez passer à la partie la plus intéressante : l'analyse. Les analyses et visualisations commerciales traditionnelles risquent de ne pas suffire ici, car le visuel vraisemblablement obtenu sera le suivant : plus votre stock est faible, plus vous êtes confronté à des ruptures dudit stock. Rien de nouveau, donc. La question qui nous intéresse réellement est la suivante : existe-t-il un autre facteur critique à l'origine des ruptures de stock ? Existe-t-il un niveau de stock optimal permettant de réduire les ruptures sans pour autant surproduire et faire des réserves en quantité excessive ?

Alors, pourquoi l'analyse prédictive ? Pour le dire simplement, imaginez créer une équation avec pour prédicteurs l'ensemble des facteurs ayant une influence sur les ruptures de stock et pour réponse les ruptures de stock. Ces différents facteurs n'ont pas tous le même niveau d'influence sur le résultat, ce qui se traduit par des pondérations différentes (en d'autres termes, des "coefs" différents, pour les nostalgiques de leurs années collège). Au sein de Minitab, 
nous avons mis au point des solutions
 spécifiques pour vous aider à résoudre ces problèmes ! 

Si vous souhaitez voir une véritable analyse en action, consultez notre vidéo ci-dessous sur l'utilisation de l'analyse prédictive pour prévoir les stocks. 

Visionner la vidéo